Vie des archives

Découvrez le site internet des archives municipales de Limoges

La ville de Limoges mise sur la numérisation et la valorisation de ses archives avec la création d'un site internet dédié aux archives municipales.

Publié le

Archiver : des missions essentielles

Les Archives municipales ont pour vocation de collecter, classer, conserver, numériser, diffuser et mettre en valeur le patrimoine que représente l’ensemble des archives de la commune.

La modernisation des archives passe par un plan pluri-annuel de numérisation de son fond et ceci depuis plusieurs années maintenant comme détaillés ci-dessous:

Numérisation 2019

Etat civil naissances de 1793 à 1918

  • 104 registres, soit 64 201 pages

Tables décennales des Naissances/Mariages/Décès de 1793 à 1922

  • 30 registres, soit 19 687 pages

Recensements de la population de 1906 à 1936

  • 70 registres , soit 17 241 pages

Numérisation 2020

Registres de mariages de 1793 à 1918

  • 129 registres, soit 72 041 pages

Registres de décès de 1793 à 1918

  • 133 registres, soit 77 825 pages

Numérisation 2021 (à venir à l’automne)

Registres de délibérations de 1769 à 1957

  • 72 registres, soit 35 109 pages
  • 171 plans topographiques originaux.

Les Archives valorisent leurs fonds à l’occasion : de publications d’articles dans des revues (AEL, D’onte ses,…), sur des sites internet (GéoCulture, Mission Centenaire 14-18, Canopé de l’Académie de Limoges, Rectorat), en proposant des sessions de travail aux personnels enseignants et leurs étudiants (sur rendez-vous) mais aussi en  mettant librement et gratuitement à disposition des internautes la base de données des archives numérisées - soit 100000 notices descriptives.

Pour rappel, l'ensemble des documents conservés aux archives, qui vont du 12e au début du 21e siècle, comprennent notamment :

  • les archives anciennes (antérieures à la Révolution) : registres consulaires, registres paroissiaux, confréries…
  • les archives modernes (1790-1982) : registres d’état civil, recensement de la population, délibérations du conseil municipal…
  • les archives contemporaines (depuis 1983) : archives de la collectivité depuis la décentralisation
  • les fonds iconographiques : plans de ville, plans de bâtiments, photos, cartes postales anciennes…
  • les archives privées : archives associatives, syndicales, économiques, familiales… données ou déposées par des particuliers ou des personnes morales.

Ce contenu vous a-t-il été utile ?